C'est quoi le don d'organes ?

Publié le par Amandine et Titia

  C’est en 1959 qu’est greffé le premier rein, une grande avancée dans le monde médical et un grand espoir naît alors pour les malades. Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les reins que l’on greffe mais de nombreux autres organes tels que : le cœur, le foie, le pancréas, les poumons et bien d’autres organes et tissus. 
Mais où se procurer tous ces organes ? C’est suite à cette question que le problème du don d’organe s’est posée. 
  Le don d’organe, c’est la possibilité lorsque l’on est mort de donner ses propres organes à une personne malade et ainsi de lui sauver la vie. Le don d’organes ou de tissus peut se faire de son vivant pour certaines parties du corps telle que la tête du fémur ou encore le don de moelle mais la plupart du temps les prélèvements  sont réalisés sur des personnes en état de mort cérébrale. La mort cérébrale (ou mort encéphalique), c'est quand l'organisme ne présente plus aucune activité électrique cérébrale, mais que les grandes fonctions de l'organisme peuvent être maintenues fonctionnelles (circulation du sang, assistance respiratoire...). Les organes et les tissus sont toujours en vie, et peuvent donc être prélevés. C'est le cas par exemple, après un échec de la réanimation. Toute personne mourrant de mort encéphalique devient ainsi un donneur potentiel pour plusieurs de ses organes ou tissus. 

  Un même donneur peut donc sauver plusieurs vies.
  
  De nos jours, la greffe est la seule solution pour sauver et guérir des personnes atteintes d’insuffisance rénale, pulmonaire ou encore cardiaque. Malheureusement, en 2007 encore trop de malades meurent d’avoir trop attendus une greffe qui n’est jamais venue par manque de donneurs.
 
  Il est donc important de se positionner par rapport au don d’organes et de parler de votre décision (qu'elle soit pour ou contre le prélèvement d'organes) autour de vous afin que le maximum de personnes possible sache quelle est votre volonté à ce sujet en cas de mort cérébrale.
 
  Je conclurai cet article par une citation du professeur Jean Dausset, prix Nobel de médecine : « Le Don d'Organes après la mort est le geste le plus noble, l'ultime sacrifice au bénéfice d'un autre souffrant...Le don de la vie, quoi de plus beau ! Préservez ce joyau de solidarité humaine qu'est le don bénévole et anonyme. »

Publié dans Don d'organes

Commenter cet article

Clovis Simard 19/08/2012 03:21


Blog(fermaton.over-blog.com),No-20. - THÉORÈME du DON. - Une société de serviteur ?

rissel 24/09/2009 17:13



donner son sang ? durant de nbreuses années je l'ai donné, sans que qui que ce soit n'y voit d'obstacle ... mais aujourd'hui on me le refuse ... la cause ? une hemochromatose décelée il y 10 ans
... maladie génétique ... et pourtant je suis en pleine forme ... mais rejeté par l'EFS. Je suis traité et actuellement mon sang est largement en dessous des normes tant en fer qu'en
ferritine, sans compter les résultats d'analyses parfaits . Alors pourquoi ce refus ? En fait et pour dire vrai, on me propose (récemment) de m'accepter à le donner uniquement au centre régional
... situé à 40 kms de mon domicile ... alors qu'un CHU est tout proche ... donc, je continue à jeter à la poubelle 1/2 litre de sang par mois.



don de vie le don de vie grande cause nationale 23/01/2009 15:16

Le don de sang n'eest pas un jeu!!!La preuve enn video sur le blog don de vie

anne 12/11/2007 20:14

moi le don d organes va de bon sens, car moi je suis malade mais un jour je risque en avoir besoin d' aide d' un don organe c' est pour cela que je suis donneuse également car je pense que c' est tres IMPORTANT.j' ai fait faire ma carte de donneur organes il y a quelques années je la porte en permance sur moi et tous mes proches le savent. un jour toute le monde peut en avoir besoin et même pour faire evoluer la recherche cela peux servirDONNER VOS ORGANES FAITES FAIRE VOS CARTES et on sauvera beaucoup de monde pensez a vos prochains merci

CLèM' 31/07/2007 20:09

Bah j'ai dis à mes parents, si jamais j'meurs écrasé par une voiture, vous dites que je suis d'accord qu'on prélève mes organes pour les greffer à des gens malades... Ca m'a fait bizzard quand ma mère m'a dit " même si tu l'avais pas précisé on l'aurait fait ".Du moment que l'on est mort, j'vois pas ce qui peut nous gêner... Surtout si l'on peut sauver des vies de gens qui pour beaucoup de suis sûre on encore pleins d'années devant eux.