Tout savoir sur les déficits immunitaires

Publié le par Amandine et Titia

Dans le cas d'une telle pathologie, des anomalies génétiques entraînent une non fonctionnalité des globules blancs. Ce n'est donc pas la quantité des cellules qui posent problème ici, comme dans le cas des leucémies ou de l'insuffisance médulaire, mais la qualité de ces cellules.

On distingue différents types de déficits immunitaires selon le type de globules blancs touchés :

Par exemple, dans le cas du Déficit Immunitaire Combiné Sévère (DICS), ce sont les lymphocytes B et les lymphocytes T qui ne remplissent plus leurs fonctions.  
On trouve des cas où ce sont majoritairement les lymphocytes B qui sont non fonctionnels, d'autres où ce sont les lymphocytes T... 

C'est une maladie qui peut être héréditaire, c'est à dire qu'elle peut se transmettre des parents à l'enfant. Il est donc possible pour des parents dits "porteurs" d'estimer le risque pour leurs enfants d'hériter de cette maladie. 

Un enfant naissant atteint de cette maladie va être extrêmement sensible à toute infection, particulièrement au virus de la varicelle et aux pneumonies.

Le traitement consiste en l'apport d'immunoglobulines (anticorps qui nous protègent des infections) de substitution. Mais cela reste superficiel et les complications sont nombreuses.


                  La solution la plus efficace est la greffe de moelle osseuse. 

Publié dans Don de moelle osseuse

Commenter cet article